Manger des agrumes l'hiver

Pour rester en forme durant la période d’hiver, dégustez quotidiennement orange, citron, clémentine ou pamplemousse. Ils renforcent notre immunité, favorisent notre digestion et protègent notre coeur. Riches en magnésium, en potassium, en calcium et en antioxydants, les agrumes sont, particulièrement en hiver, les alliés de votre santé et de votre poids.

1- Les agrumes sont peu caloriques

Avec 34 calories aux 100 g, le citron est le moins énergétique.
Il est suivi par le pamplemousse, avec 36 calories.
Vient ensuite l’orange, avec 46,5 kcalories
L’agrume le plus calorique reste la clémentine avec 48 calories, ce qui reste très raisonnable.
Attention toutefois à leur consommation pour les personnes diabétiques car ils contiennent du sucre. Dans ce cas, seul le citron en dehors des repas est conseillé.
1 portion conseillée = 1 pamplemousse, 2 clémentines, 1 orange

2- Les agrumes sont riches en eau

Les agrumes contribuent à notre apport hydrique.
Ils contiennent plus de 85% d’eau et contribue à notre apport hydrique sur la journée. Le corps réclame en moyenne 2,5 l d’eau obtenue par la boisson, l’alimentation et nos métabolismes.

3- Les agrumes apportent des fibres

Selon les agrumes, il y en a entre 1,3 g et 2 g pour 100 g. (en moyenne il est conseillé de consommer 25 à 30g de fibres par jour). Les fibres sont utiles pour réguler le transit et lutter contre la constipation. Elles apportent aussi un sentiment de satiété et régule la glycémie.
Les agrumes fournissent une bonne quantité de pectine, fibre alimentaire soluble qui aide à contrôler les taux de cholestérol sanguin.
Il est donc conseillé de les manger entier et non sous forme de jus.

4- Les agrumes fournissent de la vitamine C

De 19 mg pour la clémentine à 53 mg pour le citron, la vitamine C est indispensable au renforcement de l’immunité. En hiver, elle aide à se défendre contre les agressions microbiennes et la fatigue hivernale.
La vitamine C booste nos défenses en stimulant la production d’interféron, une molécule produite par les cellules du système immunitaire pour détruire les virus, et en renforçant le rôle des globules blancs. Elle possède aussi une puissante action antioxydante et facilite l’assimilation du fer.

5- Les agrumes permettent une meilleure assimilation du fer végétal

Le fer héminique est présent uniquement dans les aliments d’origine animale Sa biodisponibilité est d’environ 15 à 20 % et n’est pas influencée par les autres constituants du repas. Associer a de la vitamine c et de l’acide citrique (citron) le fer végétal est mieux absorbé.

6- Le citron détoxifie le foie

« Le citron stimule les sucs gastriques pour mieux digérer. il permet un bon fonctionnement de la vésicule biliaire et favorise l’élimination des toxines. Riche en potassium, en calcium et en magnésium, il rééquilibre l’acide-base de l’organisme. ». Un jus de citron le matin permet de bien commencer la journée.

7- L'orange réduit la durée et les symptômes du rhume

Une demi-orange fournit 30 % environ des apports nutritionnels recommandés en vitamine C et 15 % en vitamine B9 « indispensables au fonctionnement du système immunitaire », Des études* montrent qu’en cas de rhume, la vitamine C diminue l’intensité des symptômes et leur durée.

8- Le pamplemousse abaisse le taux de cholestérol

Il renferme de la naringine, un flavonoïde aux vertus antioxydantes qui a « une action bénéfique sur les lipides sanguins et aussi sur la glycémie.

9- La clémentine se digère facilement

Elle fournit de tout, un peu : vitamines B1, B9, C, potassium, calcium, magnésium, fer… et pas plus de 50 calories pour deux clémentines.
« Plus douce au goût et comportant moins de fibres que les autres agrumes, la clémentine est bien tolérée sur le plan digestif »

Eviter de consommer des agrumes dans certains cas

Vous souffrez de reflux gastro-oesophagien ? Evitez de consommer trop souvent des agrumes. Ils risquent d’irriter la muqueuse digestive et provoquer des brûlures épigastriques. D’autant plus, si vous prenez des médicaments antiacides.

Vous suivez un traitement médical : 43 médicaments peuvent avoir des interférences avec le pamplemousse. Il s’agit de traitements contre le cholestérol, d’anti-infectieux, de médicaments anticancer, contre les troubles gastro-intestinaux… En cas de doute, interrogez votre médecin.

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un équilibrage nutritionnel adapté à votre physiologie et votre mode de vie.

Recettes diététiques

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un ré-équilibrage nutritionnel adapté à votre alimentation, vos spécificités physiologiques, et votre mode de vie.

Retour haut de page

Mieux manger
pour
bien vivre

Conseils diététiques, idées recettes et menus directement par email

Abonnez-vous
MES GARANTIES : Respect de votre confidentialité. Pas de spam. 100% gratuit.