Alimentation des séniors

De nos jours le chiffre des plus de 55 ans est en croissance ; les seniors représentent 20% de la population en moyenne.

Fort heureusement, le plaisir de manger peut se conserver à tout âge, même lorsque l’on doit faire face à des changements liés au vieillissement !

Physiologie nutritionnelle : Plusieurs facteurs influent sur la façon de s'alimenter

1. Baisse de l'appétit

Avec l’âge, l’appétit diminue spontanément. La perception des goûts baisse, plus particulièrement celle du goût salé, d’où une appétence pour le goût sucré et une désaffection pour la viande et les légumes. Les goûts subtils ne sont plus perçus. De plus, l’odorat baisse, il peut y avoir des difficultés de mastication. Enfin, la digestion est ralentie : elle démarre plus lentement et dure plus longtemps.

2. Modifications métaboliques

Lorsque l’on vieillit, il y a une légère diminution de l’anabolisme protéique (fabrication et stockage de protéines au niveau du muscle) alors que le catabolisme protéique musculaire est conservé. Ceci entraîne une perte quotidienne de masse protéique musculaire, ce qui fragilise la personne âgée. Pour éviter cette perte, il faut augmenter sa consommation de protéines.

D’autre part, la courbe de sécrétion d’insuline après un repas change : il y a un risque de déséquilibre glycémique. Pour y pallier, il faut avoir un rythme alimentaire régulier :

  • au moins 3h entre chaque repas,
  • et un jeûne nocturne de moins de 12h.

3. Facteurs pathologiques et environnementaux

L’âge entraîne parfois :
  • Solitude, dépression, difficultés d’approvisionnement (troubles de la marche) ou de préparation des repas (tremblements, troubles cognitifs), troubles de l’ouïe et de la vue : sources d’isolement et de perte d’appétit.
  • Période de maladie, convalescence, deuil, départ des enfants.
  • Aggravation de l’état de la cavité buccale et des dents : sécheresse de la bouche et mycose buccale et digestive.
  • Certains médicaments influent sur l’appétit.
Tous ces facteurs peuvent entraîner une BAISSE DE LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE, une FRAGILISATION ET/OU DENUTRITION.

Deux objectifs principaux pour les plus de 55 ans

Ces objectifs vont permettre de permettre de : prévenir ou de retarder la survenue de nombreuses pathologies (maladies cardio-vasculaires, cancer, diabète de type 2, HTA), maintenir un bon état de santé général, diminuer les risques d’ostéoporose et enfin prévenir la prise ou perte de poids.

Prévenir, dépister et limiter la dénutrition des personnes âgées

La dénutrition est un facteur de mauvais pronostic chez les sujets vieillissants, puisqu’il multiplie par 2 à 5 le risque de morbidité.

Comment la repérer ? La personne âgée ne mange plus suffisamment pour couvrir les besoins de son corps : elle peut perdre du poids, perdre l’appétit, perdre des muscles, être fatiguée. Il y a également un risque de chutes, elle est plus vulnérable aux maladies infectieuses…

Il y a donc 4 points essentiels à surveiller :

  • Son poids : indice de santé majeur. Si le poids varie de façon importante, cela traduit une modification de votre état de santé et nécessite un contrôle médical. Une perte de poids de 5% en 1 mois ou 10% en 6 mois traduit une dénutrition. Il faut alerter le médecin en cas de perte (déshydratation) ou prise (rétention d’eau : traitement mal équilibré) de plus de 2 kg dans le mois ! Pesez-vous régulièrement et noter votre poids sur un calendrier !
  • Son hydratation : indispensable pour assurer l’élimination des déchets par les reins et le transit intestinal. Buvez entre 1L et 1,5L/jour tout au long de la journée ! (eau, potages, bouillons légumes, jus de fruits, lait, café, thé, tisane…).
  • Son activité physique régulière. Au moins 30 minutes d’activité physique par jour !
  • Son alimentation :
    • Suivre le régime prescrit (diabète, limité en sel…)
    • Etre attentif à son appétit. Manger équilibré ! Au moins 5 fruits et légumes par jour, du pain et féculents à chaque repas selon l’appétit, 3 à 4 produits laitiers par jour pour augmenter l’apport en Calcium, de la viande/poisson ou oeufs 1 à 2 fois par jour, en limitant la consommation de matières grasses ajoutées, de produits sucrés et de sel.
    • Veiller à la quantité et la variété de l’alimentation.
    • Veiller à ne pas exclure certains aliments tels que la viande, les légumes et fruits, les produits laitiers.
    • Manger 4 fois par jour : 3 repas principaux + 1 goûter, cela permet de bien répartir les apports dans la journée, de réguler la glycémie et de faciliter la digestion.

PETIT DEJEUNER : Permet de recharger l’organisme en énergie après la nuit. Il doit être pris moins de 12h après dîner veille au soir (évite risques de chutes) Boisson + produit céréalier + produit laitier + fruit
GOÛTER : Permet d’augmenter les apports de ceux qui mangent peu aux repas. Fruit, pain ou biscuits secs + 1 produit laitier + une boisson.

Améliorer le statut en Calcium et en vitamine D.

Vitamine D : La vitamine D est présente dans l’alimentation, principalement dans les poissons gras (thon, sardine, maquereau, saumon, hareng, anguille…) et les produits laitiers non écrémés. Certains produits courants sont enrichis en vitamine D : lait et produits laitiers, huiles végétales. En consommer peut-être significatif sur le plan nutritionnel, mais cela ne remplace pas la source endogène sous l’action des rayons ultraviolets du soleil au niveau de la peau.

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un équilibrage nutritionnel adapté à votre physiologie et votre mode de vie.

Recettes diététiques

Nutritionniste pour végétariens et végétaliens

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un ré-équilibrage nutritionnel adapté à votre alimentation, vos spécificités physiologiques, et votre mode de vie.
Et si vous souhaitez simplement diminuer votre consommation de viande, je vous donnerai tous les conseils pour bien vous alimenter et répondre à vos besoins nutritionnels.

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un ré-équilibrage nutritionnel adapté à votre alimentation, vos spécificités physiologiques, et votre mode de vie.

Retour haut de page

Accueil en cabinet dès le 11 mai

Vous pouvez prendre rendez-vous dès maintenant sur Doctolib TALENCE ou GRADIGNAN. Toutes les mesures sont prises afin de vous recevoir en toute sécurité et éliminer le risque de transmission du coronavirus.

Mieux manger
pour
bien vivre

Conseils diététiques, idées recettes et menus directement par email

Abonnez-vous
MES GARANTIES : Respect de votre confidentialité. Pas de spam. 100% gratuit.