Alimentation de la personne diabétique

En présence du diabète, votre corps utilise mal l’énergie qui circule sous forme de glucose dans le sang. C’est pourquoi votre glycémie (taux de glucose sanguin) peut augmenter au-dessus des valeurs normales. Le glucose qui circule dans le sang provient surtout des glucides (sucres) que vous consommez.

On retrouve des glucides sous forme naturelle (ex. : amidon, fructose, lactose …) dans plusieurs aliments : produits céréaliers, légumineuses, fruits, jus de fruits, légumes, lait, sucre blanc (saccharose), yaourt…

On en retrouve aussi sous forme ajoutée dans de nombreux autres aliments : biscuits, boissons sucrées, bonbons, gâteaux, etc. Si vous avez le diabète, vous ne devez pas pour autant éliminer tous les glucides de votre alimentation. Vous devez plutôt surveiller de près la quantité de glucides que vous mangez et la répartir sur au moins trois repas afin de contrôler votre glycémie.

Combien de glucides avez-vous besoin ?

La quantité de glucides (et de calories) dont les individus ont besoin chaque jour dépend de différents facteurs comme l’âge, la taille, le poids et le niveau d’activité physique. En général, la plupart des gens ont besoin de 45 à 75 g de glucides à chaque repas et, s’il y a lieu, de 15 à 30 g de glucides par collation.

Les carrés de sucres

La méthode d’enseignement basée sur les carrés de sucre permet de visualiser le contenu en glucides de chacun des groupes alimentaires. Ainsi, vous pouvez facilement déterminer les aliments qui contiennent le plus de glucides et qui, par conséquent, influencent davantage votre glycémie. Chaque carré de sucre représente 5 grammes de glucides (soit 1 cuillère à thé ou 1 sachet de sucre).

Conseils pour vous aider à contrôler votre glycémie et votre poids

  • Pratiquez 30 minutes d’activité physique modérée la plupart des jours de la semaine.
    Exemples d’activité modérée : marche d’un pas rapide, bicyclette, natation, footing, salle de fitness, danse…
  • Prenez 3 repas équilibrés par jour. Évitez de sauter un repas. Les collations ne sont pas toujours nécessaires. Cependant, si vous avez faim entre les repas ou que votre médication pour le diabète le requiert, prenez une collation nutritive. Le produit glucidique ne doit jamais être pris seul mais avec un produit protidique comme un produit laitier.
    Exemples : 1 fruit frais avec un yaourt.ou un verre de lait ; 1 tranche de pain avec 1 tranche de jambon
  • Manger des légumes à chaque repas. Au moins autant de légumes que de féculents .Les crudités peuvent être consommées à tout moment de la journée.
  • Prenez vos repas et vos collations à des heures régulières. Espacez vos repas de 4 à 6 heures, et prenez vos collations 2 à 3 heures après les repas, s’il y a lieu.
  • Optez pour des aliments riches en fibres : pains à grains entiers, céréales riches en fibres, légumineuses, riz brun, pâtes de blé entier, fruits, légumes, noix et graines.
  • Limiter les matières grasses d’ajouts et la fréquence de consommation des aliments riches en graisses saturés (fromage, charcuterie, viennoiseries ….) 1 à 2 CàS de matière grasses pour cuisiner et assaisonner.
  • Arrêter les boissons sucrées.
  • Privilégier les sucres à index glycémiques bas (féculents, pains, légumes secs …) et limiter au maximum les produits sucrés. Les produits sucrés ne seront pas pris de manière isolée. En revanche veiller toujours à insérer les glucides prévus pour le repas au risque de faire des hypoglycémies.
  • Attention à la consommation de fruits qui peuvent augmenter de façon importante la glycémie et les triglycérides. Les fruits seront limités à 2 par jour et consommés de préférence frais (riche en vitamines C) au sein d’un repas.
  • Les édulcorants sont autorisés (le sucralose par exemple).
  • Buvez 1 à 2 litres d’eau par jour et réduisez votre consommation de jus de fruits (1 fois par jour max pour le petit déjeuner par exemple).
  • Si vous consommez de l’alcool (vin, bière, spiritueux), faites-le en mangeant et limitez-vous à 1 ou 2 consommations par jour. Les boissons alcooliques peuvent faire augmenter ou diminuer votre glycémie. Elles sont déconseillées si vous souffrez d’hypertension artérielle ou si vous avez un taux élevé de triglycérides. De plus, comme elles sont une source de calories, elles peuvent favoriser un gain de poids.

Conseils pour la santé de votre coeur

Limitez la consommation d’aliments riches en gras, en gras saturés et/ou en gras trans : bacon, beurre, biscuits, charcuteries, chocolat, crème, crème glacée, fritures, fromages contenant plus de 20% de matières grasses, gâteaux, margarine hydrogénée, gâteaux vendus dans le commerce, pâtisseries, sauces à la crème, etc.

Limitez la consommation d’aliments très salés : condiments (ketchup, moutarde, etc.), charcuteries, gâteaux salées, marinades, plats industriels ou repas surgelés, sauces (soya, BBQ, etc.), soupes industrielles et vinaigrettes

Quelques équivalences

1 càc de sucre = 1 morceau de sucre (5g de glucides)
1 CàS de sucre = 2 morceaux de sucre (10g de glucides)
100g de féculent = 4 morceaux de sucre (20g de glucides)
1 portion de fruit (1 pomme, 1 poire, 2 kiwis, 2à 3 clémentines ….) = 4 morceaux de sucre
40g de pain (1/4 de baguette) = 4 morceaux de sucre

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un ré-équilibrage nutritionnel adapté à votre alimentation, vos spécificités physiologiques, et votre mode de vie.

Recettes diététiques

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un ré-équilibrage nutritionnel adapté à votre alimentation, vos spécificités physiologiques, et votre mode de vie.

Retour haut de page

Mieux manger
pour
bien vivre

Conseils diététiques, idées recettes et menus directement par email

Abonnez-vous
MES GARANTIES : Respect de votre confidentialité. Pas de spam. 100% gratuit.