Conseils alimentaires pour lutter contre la rétention d'eau

Origine de la rétention d'eau

L’excès d’eau dans le corps vient du fait que le corps retient de l’eau en surplus. L’eau s’accumule de manière anormale dans la circulation sanguine, ou à l’intérieur des tissus ou cavités de l’organisme. On dit alors que le corps fait de la rétention d’eau.

Habituellement, une présence excessive de ce liquide dans l’organisme est le résultat d’une alimentation déséquilibrée et d’un manque d’exercices physiques. Toutefois, certains médicaments peuvent aussi provoquer la rétention d’eau.

L’excès d’eau peut même être causé par la déshydratation, puisque le corps essaie de garder de l’eau en supplément.

La présence d’eau en trop grande quantité dans le corps peut parfois survenir après la ménopause chez certaines femmes également ou lors de dérèglements hormonaux.

Comment savoir si on fait de la rétention d’eau ?

D’une manière générale, on observe le bas des jambes, mollets, pieds et chevilles gonflés. Les chevilles semblent s’effacer et le bas des jambes moins galbé est gonflé. De plus, en pressant sur les zones enflées, on remarque que la trace de la main persiste quelques secondes encore après avoir relâché la pression.

En outre, si vous avez pris quelques kilos sans avoir mangé plus ou plus riche que d’habitude, que vous vous sentez constamment gonflée, ballonnée,… il se peut que vous souffriez de rétention d’eau. Pour avoir confirmation, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un ré-équilibrage nutritionnel adapté à votre alimentation, vos spécificités physiologiques, et votre mode de vie.

Préconisation nutritionnelle

Réduire la prise de sel

Notre consommation optimale de sel devrait être de 4 à 6g par jour, mais elle se situe entre 10 et 15g en occident. Beaucoup d’aliments en particulier industriels, les charcuteries, les fromages, les conserves, les produits fumés, sont très riche en sel. 1 g de sel (400mg de sodium) = 60g de pain = 2 croissants = 30g de fromage = 200g de légumes en conserves = 50g de jambon = 6 rondelles de saucissons Il est recommandé d’éviter les conserves, les produits industriels, les charcuteries, les produits fumés, la margarine, la moutarde, les chips, les gâteaux apéritifs, les crustacées, le fromage. Attention à certaines céréales, biscuits même sucrés qui peuvent être salés. Eviter de saler vos plats.Préférer les légumes frais ou surgelés, les féculents, légumes secs, pommes de terre…Utiliser les herbes et aromates pour cuisiner.

Limiter la prise de produits sucrés

Ils favorisent le transit, limitent la rétention.

Cependant, il est recommandé :

  1. le soir, éviter les crudités et préférer les légumes cuits (tomates, épinards, poivrons cuits, brocolis, carottes cuites, courgettes …).
  2. Privilégier les légumes diurétiques comme l’artichaut, le poireau, l’asperge, l’oignon, le salsifis, la to-mate, l’endive, le céleri, l’épinard, le fenouil, le radis noir, l’ail.
  3. Privilégier les fruits: pastèque, poire, pomelos pomme, clémentine, fraises …
  4. Certaines plantes comme le persil sont très diurétiques.

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un équilibrage nutritionnel adapté à votre physiologie et votre mode de vie.

Privilégier les céréales complètes

Tous les aliments confectionnés à partir de farine blanche (pain blanc, pâtes ordinaires) renferment peu de nutriments comme le magnésium et le zinc. Pauvres en vitamines du groupe B et en fibres, ils favorisent la paresse intestinale et la rétention d’eau. Le riz complet, le sarrasin, le seigle, etc., sont d’excellents aliments qui apportent des minéraux anti-rétention.
Boire au moins 1,5l d’eau

Attention aux eaux gazeuses comme la Badoit, Saint Pellegrino, Vichy, Saint Yorre (la consom-mation quotidienne d’une eau dite sodique, contenant plus de 200 mg de sodium/l n’est pas con-seillée).

Privilégier les eaux minérales naturelles contenant moins de 20 mg de sodium et peuvent porter la mention « convient pour un régime pauvre en sodium » (Courmayer, Thonon, Vittel, Evian, Volvic, Contrex, salvetat).

Pensez aux infusions de queues de cerises sèches (c’est un diurétique classique) mais aussi au thé vert.

Eviter l’alcool

Il incite votre corps à vouloir retenir l’eau encore plus.

Faites de votre mieux pour éviter l’alcool et remplacer les boissons alcoolisées par des jus de fruits, tomates, des tisanes ou du thé vert, qui sont connus pour avoir des propriétés diurétiques saines et naturelles.

Faire de l’exercice

L’exercice physique est une autre excellente manière pour se débarrasser du poids d’eau en excès. Rien n’est plus rapide que de se débarrasser votre corps d’un excès d’eau, de sel et de toxines pendant une bonne séance d’entraînement (à raison de 3 ou 4 fois par semaine).

Les exercices comme la marche, la course, le vélo ou le tennis peuvent aider votre corps à perdre l’excès d’eau dans les jambes et les chevilles.

Les diurétiques à base de plantes
  • LE PILOSELE
  • LA REINE DES PRES
  • LE BOULEAU
  • LES QUEUES DE CERISES
  • LA BARDANE
  • LE THE VERT riche en caféine (attention à l’énervement) qu’il soit dans gélules ou bu. Le thé est efficace s’il est bu à raison d’un litre et de préférence chaud !
Attention aux diurétiques médicamenteux. Il faut savoir que l’eau entraine avec elle des sels minéraux (sodium, potassium), ce qui peut provoquer des problèmes de santé : sécheresse de la peau, fatigue, crampe, et possible chutes de tension.

Recettes diététiques

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un ré-équilibrage nutritionnel adapté à votre alimentation, vos spécificités physiologiques, et votre mode de vie.

Retour haut de page

Mieux manger
pour
bien vivre

Conseils diététiques, idées recettes et menus directement par email

Abonnez-vous
MES GARANTIES : Respect de votre confidentialité. Pas de spam. 100% gratuit.