Petits conseils pour une rentrée en pleine forme !

Le temps de la rentrée a sonné ! Les enfants vont retrouver les bancs de l’école et les parents, leur routine quotidienne…

Coup de chance, nous avons pu profiter d’un bel été, chaud et ensoleillé, et donc pu faire le plein de précieuse VITAMINE D. Pour rappel, cette vitamine synthétisée par notre organisme grâce aux rayons du soleil est stockée dans les muscles, le foie, les reins et est utilisée pendant les mois sans soleil. Elle est indispensable à la minéralisation osseuse et au bon fonctionnement de notre système immunitaire.

La luminosité de cet été, nous permet aussi de revenir au travail de meilleure humeur ☺ ! Voilà de quoi repartir en forme pour toute une année !…

Ah mince, j’oubliais, été ensoleillé ne veut pas seulement dire : bronzette, farniente, baignade, promenade…

Mais aussi, barbecue et ses saucisses, merguez, sans oublier la bière et le rosé bien frais, les apéros à rallonge, les glaces rafraichissantes, etc. Bref, de quoi affoler notre pèse-personne et faire rétrécir nos jeans de rentrée ! Pas de panique, il suffit de reprendre le contrôle et les bonnes habitudes ! Voici quelques petits conseils pour vous y aider !

1- Prenez de bonnes résolutions pour augmenter votre activité physique

Ce qui est important avant même de parler de sport, c’est de bouger au quotidien et de lutter contre la sédentarité, c’est-à-dire la position assise. Pour cela, à chacun de trouver des initiatives à sa portée : garer sa voiture plus loin de façon à marcher plus, aller marcher avec des collègues pendant la pause déjeuner, éviter de prendre l’ascenseur et privilégier les escaliers, s’imposer au moins 20 min de marche en arrivant du travail, aller promener son chien, investir dans un vélo d’appartement ou elliptique, etc.

Profiter de la rentrée pour se trouver une activité sportive : Gymnastique volontaire (possible partout en France et peu couteux, 130 à 150 euros l’année), salle de gym (env. 35 euros par mois), aquabike (env. 10 euros le cours), salsa, badminton, etc. L’idée est de trouver une activité où on peut lier plaisir, convivialité et dépense physique !

2- Veillez à votre alimentation

Apprenez ou réapprenez à écouter et décrypter vos sensations alimentaires.

Mangez seulement quand vous avez faim et arrêtez-vous de manger quand vous n’avez plus faim ! Cette règle semble simple mais nos rythmes journaliers peuvent perturber ces sensations !… Pour les retrouver, il faut apprendre à se recentrer sur soi et à manger « en pleine conscience ».

 

Misez au maximum sur les légumes.

Misez au maximum sur les légumes pour leur apport en fibres, vitamines, minéraux et antioxydants. Ils doivent être la base de notre alimentation !… Leurs fibres nous permettent de mieux digérer et surtout de moins stocker, car elles « piègent » une partie des sucres et des graisses. N’hésitez pas à varier les modes de cuissons et à ajouter un peu de « bonnes » graisses.

Faites le tri entre les bonnes et les mauvaise graisses

Les graisses ne doivent pas être diabolisées, bien au contraire ! Certaines contiennent des acides gras essentiels que le corps ne peut pas fabriquer, ils doivent donc être obligatoirement apportés par l’alimentation sous peine de carences. Il existe 2 acides gras essentiels : les omégas 6 et les omégas 3.

Nous assistons aujourd’hui à un déséquilibre entre ces 2 acides gras, nous consommons beaucoup trop d’omégas 6 (présents dans le tournesol, le soja, le maïs et donc dans la plupart des viandes, poissons, oeufs que nous consommons) et plus assez d’omégas 3 (présents dans les poissons gras, les noix, l’huile de colza, l’huile de lin, les graines de chia).

Ce déséquilibre est une des causes de l’augmentation des pathologies inflammatoires (obésité, diabète, MICI, arthrose, polyarthrite, cancer, etc.). Aussi, les graisses animales contenues dans les charcuteries, fromages, beurre, crème, huile de palme ainsi que les graisses trans présentes dans tous les produits industriels doivent être limitées car les elles « bouchent » nos artères. Le duo gagnant est d’utiliser l’huile d’olive pour la cuisson des légumes et l’huile de colza ou noix ou lin dans les crudités. Evitez l’ajout de matière grasse dans les viandes.

Limitez le sucre et veillez à l’index glycémique

Limitez au maximum le sucre blanc, les sodas et les aliments raffinés, comme le pain blanc, les viennoiseries, le riz blanc, et les produits industriels en général, riches en sucres ajoutés. Tous ces aliments ont un index glycémique élevé, c’est-à-dire qu’ils provoquent une hausse drastique du « sucre » dans le sang (hyperglycémie) et nécessitent donc une production d’insuline importante. Or, l’insuline favorise le stockage des graisses. Misez plutôt sur les produits céréaliers complets (pain complet ou aux céréales, riz complet…) et les légumineuses. Consommez 2 à 3 fruits par jour maximum.

3- Prenez soin de vous

  • Arrêtez de fumer ou tentez de diminuer votre consommation à 2, 3 cigarettes par jour.
  • Détendez-vous ! Le stress est votre ennemi… Alors trouvez la méthode qui vous permettra de vous détendre : la réflexologie, la méditation, le yoga, la lecture… Tout est bon à prendre. On peut aussi avoir recours aux plantes, essayez le Rhodiola !
  • Ne négligez pas votre sommeil. Vous avez besoin de dormir pour être en bonne santé. Si vous souffrez de troubles du sommeil, n’hésitez pas à vous tourner vers les médecines douces pour les résoudre : homéopathie, phytothérapie, acupuncture, luminothérapie…
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Retour haut de page

Mieux manger
pour
bien vivre

Conseils diététiques, idées recettes et menus directement par email

Recevez mes conseils diététiques par email
MES GARANTIES : Respect de votre confidentialité. Pas de spam. 100% gratuit.