Enfants et surpoids

  • Essayez de limiter le temps passé devant un écran à moins de deux heures/jour.
  • Il est préférable de ne pas laisser la télévision allumée durant les repas.
  • Il est recommandé de ne pas mettre de télévision ou d’ordinateur dans la chambre de l’enfant.

L’excès de poids touche de nombreux enfants. Il est principalement dû à des changements de notre société qui entraînent une diminution de l’activité physique quotidienne et une alimentation déséquilibrée.

Dans le cas d’un enfant en surpoids, il s’agit de stabiliser le poids tout en assurant un développement normal. Dans cette brochure je vous propose des conseils pratiques pour améliorer vos habitudes de vie afin d’aider au mieux votre enfant. L’aider à lutter contre son surpoids est important pour sa santé et son bien-être. Cette démarche peut s’effectuer progressivement, en fonction des possibilités de chacun : « changer un peu, c’est déjà beaucoup ! »

L'alimentation

Il ne s’agit pas d’interdire à votre enfant les aliments qu’il aime mais de lui proposer une alimentation variée adaptée à ses besoins. Les régimes restrictifs sont fortement déconseillés lors de la croissance car ils peuvent être dangereux. L’objectif est d’équilibrer l’alimentation de la famille en adoptant des habitudes favorables pour tous.

Trois repas par jour et un goûter

Le petit-déjeuner est un repas qui fournit l’énergie nécessaire pour la matinée.

Au menu : du pain ou des céréales non ou peu sucrées (éviter les céréales fourrées), un produit laitier, un fruit.

Un goûter (et un seul !) pris l’après-midi est important pour les enfants. Il peut se composer d’un produit laitier et d’un fruit ou compote sans sucre ajouté ou jus de fruits 100% pur jus et d’une tartine. Il faut éviter à tout prix le grignotage !

Le déjeuner et le dîner doivent être équilibrés et variés

Dans la mesure du possible, il est important de donner à votre enfant ses repas et goûter à des horaires réguliers.

Les repas en pratique

  • Composez un petit-déjeuner complet chaque matin.
  • Consommez des légumes et un fruit à chaque repas. avec l’objectif d’atteindre 5 portions/jour (1 portion correspond environ à 150g d’aliment, c’est-à-dire un petit bol).
  • Pensez aux féculents (pâtes, riz, semoule, pommes de terre, pain à chaque repas.
  • Proposez à votre enfant 3 produits laitiers (yaourt, lait, fromage…) par jour.
  • Privilégiez les yaourts, lait ou fromages blancs moins riches en matières grasses que le fromage ou les crèmes desserts.
  • Veillez à consommer de l’eau comme boisson quotidienne.
  • Demandez à votre enfant de goûter à tous les aliments, même en petite quantité. Il faut parfois goûter plusieurs fois un aliment avant de l’aimer, alors patience !
  • Préférez une cuisson sans matière grasse (cuisson vapeur, grillade, barbecue…).

La gestion des quantités

Les besoins alimentaires varient selon l’âge et l’activité. Par exemple, la part de protéines (viande/poisson/oeuf : VPO) ou de féculents d’un enfant de 4/5 ans devrait être environ 2 fois plus petite que celle d’un enfant de 12 ans. Pour un enfant de 12 ans, une portion de 120g de protéines par jour est suffisante.

Certains aliments doivent être consommés de façon privilégiée et d’autres en plus petite quantité. Ainsi, la quantité de VPO sera toujours plus petite que l’accompagnement (légumes + féculents) et la quantité de légumes sera de préférence égale ou supérieure à celle des féculents.

Les quantités en pratique

  • Servez l’assiette sans la surcharger et proposer une quantité supplémentaire seulement si votre enfant le demande.
  • Encouragez- le à manger lentement, il tiendra mieux compte de son appétit réel.
  • N’insistez pas pour qu’il termine son assiette s’il n’a plus faim, c’est peut-être parce que son corps lui indique qu’il a assez mangé.
  • Veillez à ce qu’il ne laisse pas les légumes pour se rattraper sur le dessert !
  • Réservez les pâtisseries, desserts lactés, glaces et boissons sucrées à des occasions particulières.
  • Privilégiez le pain, les biscottes et les céréales peu sucrées plutôt que la brioche ou les viennoiseries.
  • Limitez le sel dans la préparation des repas et à table.

La publicité et les achats

Certains messages publicitaires influencent les envies et les achats. Il est important d’expliquer à votre enfant qu’un aliment présenté à la télévision n’est pas forcément bon pour lui.

Les courses en pratique

  • Vous pouvez préparer une liste de courses et des menus pour la semaine et vous y tenir !
  • Encouragez votre enfant à choisir lui-même les fruits et légumes lorsque vous faites
    les courses avec lui.
  • Faites-le participer à la préparation des repas.

Les activités sédentaires

Regarder la télévision ou jouer devant un écran (ordinateur, console de jeux) peut procurer du plaisir à votre enfant, mais ces activités présentent des inconvénients :

  • Elles favorisent l’excès de poids car votre enfant ne bouge pas.
  • Elles peuvent perturber la qualité de son sommeil
  • Certaines publicités télévisées incitent au grignotage.

Vous pouvez limiter le temps que votre enfant passe devant les écrans, par exemple en établissant des règles claires (mise en place du contrôle parental) et en planifiant cette activité à l’avance :

En pratique

  • Essayez de limiter le temps passé devant un écran à moins de deux heures/jour.
  • Il est préférable de ne pas laisser la télévision allumée durant les repas.
  • Il est recommandé de ne pas mettre de télévision ou d’ordinateur dans la chambre de l’enfant.

Le mouvement

L’activité physique est un facteur déterminant de l’évolution du poids. Pour leur santé, les enfants devraient être actifs au moins une heure/jour. Durant l’exercice, il est important de débuter doucement et d’augmenter progressivement l’intensité de l’effort jusqu’à éprouver une sensation de chaleur et être légèrement essoufflé. Les enfants aiment suivre l’exemple de leurs parents : vous pouvez encourager votre enfant à se déplacer activement en le faisant vous-même. N’oubliez pas, Vous êtes l’exemple à suivre pour votre enfant.

En pratique

  • Essayez de faire ensemble tout ou une partie de vos trajets à pied, à vélo, en trottinette ou skate (avec casque et protections).
  •  Privilégiez les escaliers avec lui le plus souvent possible.
  • Recherchez ensemble un sport qui lui fait plaisir.
  • Profitez des week-ends et des vacances pour faire des activités en famille : jeux de ballons, de raquettes, balades en plein air, vélo, pédalo…
  • Encouragez- le à bouger avec ses copains.

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un ré-équilibrage nutritionnel adapté à votre alimentation, vos spécificités physiologiques, et votre mode de vie.

Recettes diététiques

Consultation diététique

Diététicienne micro-nutritionniste spécialisée dans l’alimentation végétale, je vous conseille pour un ré-équilibrage nutritionnel adapté à votre alimentation, vos spécificités physiologiques, et votre mode de vie.

Retour haut de page

Mieux manger
pour
bien vivre

Conseils diététiques, idées recettes et menus directement par email

Abonnez-vous
MES GARANTIES : Respect de votre confidentialité. Pas de spam. 100% gratuit.